Youtci Erdos

Directrice artistique, chorégraphe, danseuse, vidéaste
Après un parcours éclectique, tant du point de vue de sa formation chorégraphique, que de celui de son expérience d’interprète (Cie JF Duroure ; Philippe Saire pour les « Cartographies » (projet vidéo 02) ; J.-C. Gallotta pour ”Chroniques chorégraphiques”), Youtci a développé travail pédagogique et recherche chorégraphique.

Chorégraphe pour la Cie Scalène, elle collabore régulièrement avec d’autres disciplines artistiques, avec d’autres chorégraphes. De 2013 à 2016, Youtci, au sein de la Cie Scalène, s’investit dans une résidence triennale en Oisans (38) développant un projet artistique global de territoire.

Elle est professeur-invitée des Cies Rui Horta (D – 1993), Alias (CH – 1998-99), Castafiore (F – 00), Linga (CH – 01-02-03), Philippe Saire (CH – de 1998 à 12) dont elle est assistante de 01 à 05 et interprète pour les « Cartographies » (projet vidéo 02), DCA/Philippe Decouflé (07), Gilles Jobin (08), CCN de Grenoble / JC Gallotta (08 à 12).

Youtci Erdos, au sein de la Cie Scalène (avec Manuel Chabanis), est directrice artistique de plusieurs évènements, dont Festival Perché à Villard-Reculas (38 / F), festival pluridisciplinaire croisant art vivant et art plastique, Journée de la Danse en Oisans à Bourg d’Oisans, en écho à la Journée Internationale de la Danse, qu’elle impulse en Oisans, Nuits des particules 2011, soirées d’ouverture de la conférence scientifique internationale EPSHEP – Il s’agit de l’une des deux plus importantes conférences mondiales en Physique des Hautes Énergies.

Son intérêt pour différentes formes d’arts visuels la conduit à s’intéresser à la vidéo.
Depuis 2003, ses propositions vidéos sont partie intégrante des créations. Depuis 2014, les projets « Some Dance To… », « Attractions contemporaines » et « Tout le monde danse » travaillent autour de la relation à la mémoire de danse, sur la base de films de particuliers en super 8 et 8mm (1950 à 1980).
Elle réalise “Icare” (08 – court métrage 17mn) projeté dès sa création dans les festivals “Aye Aye film festival Nancy”, cinéma Bio Oko à Prague, “Tout l’monde dehors”, Le Sirius à Lyon, il est récompensé par le festival du film,court de Villeurbanne (mention spéciale du jury GRAC) et le festival El Yelmo en Espagne (prix spécial du public). Il continue sa route depuis au Centre des Arts de Nouméa (2010), festival Appel d’air à Dieulefit (2013), festival InShadow à Lisbonne (2013).